Navigation Menu+

La liberté pédagogique, qu’est-ce que c’est ?

La liberté pédagogique, qu’est-ce que c’est ?

A noter que chaque établissement scolaire se doit de mettre en place un conseil pédagogique selon l’organisation générale et du suivi de l’enseignement sous l’égide du ministère de l’éducation nationale. Toutefois, en contrepartie, la notion de liberté pédagogique a été dans le code de l’éducation, permettant les enseignants de choisir les moyens pédagogiques, à partir de l’année scolaire 2005.

La responsabilité requise pour une liberté pédagogique efficace

Il faut admettre que la responsabilité pédagogique doit s’exercer dans le respect des programmes scolaires nationaux encadrés par le ministère de l’éducation nationale représenté par le conseil pédagogique et les membres des corps d’inspection.

L’enjeu de la responsabilité pédagogique est de permettre aux élèves de maîtriser les objectifs des programmes scolaires ainsi que les compétences visées en l’occurrence. Responsabilité et nécessité sont omniprésentes pour que la liberté pédagogique soit conduite comme elle se doit. En effet, il y a la nécessité démocratique, la nécessité d’efficacité, la nécessité programmatique où les enseignants se doivent d’être confiants malgré la liberté accordée sur le plan pédagogique.

Les côtés délicats de la liberté pédagogique

A noter que la liberté pédagogique se réalise  de manière individuelle bien que l’ensemble des enseignants d’un établissement, notamment pour les classes parallèles, se doit de grouper le choix du manuel par exemple, le choix de progression et aussi le choix des sujets d’examens blancs. A cet effet, les enseignants sont contraints de se montrer compétents pour respecter les programmes et les éventuelles réformes de l’éducation, alors que certains objectifs sont parfois flous ou s’avèrent inaccessibles. La liberté pédagogique engage alors le corps enseignant à assumer les tâches complexes, et parfois ils sont livrés à eux-mêmes. Il s’agit, pour les enseignants dotés de liberté pédagogique, de donner du sens aux directives ministérielles en choisissant la forme la plus adaptée à leur classe. Seul l’enseignement du numérique n’est pas tout à fait adopté à la responsabilité pédagogique. Un sujet à réflexion.